Vous êtes ici :

St Mars : "On s'était dit rendez-vous en finale..."

Ce dimanche 2 décembre, rendez-vous avait été pris à St Mars du Désert. Pas de compétiteurs de chez nous pour les doubles hommes mais 3 équipes en doubles mixtes avec des vrais morceaux de BLN à l'intérieur :

  • Sébastian accompagné de Céline (Sucé sur Erdre)
  • Sonia (qui joue à tous les râteliers Complice) avec Anthony (du COC, la Chabossière)
  • Vanessa et moi-même (équipe garantie 100% sans additifs Content)


A signaler : Sonia remettait son titre en jeu, car elle avait remporté le tournoi l'an passé avec Nicolas... après une finale 100% BLN contre François et Amélie Cool

Nous découvrons une très belle installation avec 8 terrains bien espacés (dont le seul défaut est une acoustique l'ayant fait parfois ressembler dans la journée à un hall de gare un jour de départ en vacances, annonces au micro comprisesMécontent).

Le temps que Sonia/Anthony et Vanessa/bibi se prennent un set chacun à l'échauffement, l'objectif de la journée était déjà posé : rendez-vous en finale !

Seul éventuel petit bémol : les 10 autres équipes n'allaient pas forcément être d'accord...

Le matin : 3 poules de 4 équipes => iront en principale les 2 premiers de chaque poule et 2 meilleurs troisièmes

Sébastian et Céline perdent leurs 2 premiers matchs contre 2 équipes "très solides" de Fay et Couffé Mécontent. Leur 3e match, face à des adversaires d'un bon niveau également, leur a permis de montrer de belles choses, même s'ils perdent la 3e manche 19-21. Une paire à revoir dans de prochains tournois !

Dans la 2e poule, personne de chez nous. Mais une paire de jeunes pioupious thouaréens semble picorer avec facilité ses adversaires (et là, normalement, le lecteur qui connaît les épisodes précédents hausse un sourcil...)

Si vous avez bien suivi, les 2 équipes BLN restantes (ou quasi-BLN, mais je vais simplifier pour la suite, Anthony ne m'en voudra pas Complice) sont donc ensemble dans la dernière poule. Duel fratricide en perspective !

Match N°1

Vanessa et moi affrontons une paire de nos hôtes martiens et l'emportons assez facilement.

Sonia et Anthony rentrent dans l'arène contre une équipe martienne également. Mais dans cette équipe se trouve un (très) jeune gladiateur possédant ce que l'on nomme techniquement dans le jargon "une frappe de mule" Sourire. Néanmoins, nos valeureux combattants réussissent à maîtriser ses assauts et gagnent en 2 sets.

Le pari initial est donc envisageable, mais ce n'était que le tour de chauffe...

Match N°2

Sonia et Anthony l'emportent également contre nos deux premiers martiens.

C'est donc à notre tour de nous mesurer à "Patator : si tu la lèves, t'es mort !". Un premier set tendu mais qui se finit bien à 21/14... mais une seconde manche drôlement plus compliquée : 22-20 ! Dur dur, le petit Patator Surpris

A ce stade de la compétition, nous sommes assurés de passer tous les 4 en principale. L'objectif est donc toujours en ligne de mire...

Match N°3 : le duel

Notre bon cœur nous perdra : après une belle partie, nous laissons le match et la première place de la poule à Sonia et Anthony (21-17, 21-16) Complice

Nous confirmons donc à l'issue de cette rencontre notre promesse initiale : rendez-vous en finale ! (Ça va, là, niveau suspense ?)

Le midi : la pause

Nous observons alors, à cet instant fatidique dans tout tournoi, 3 stratégies différentes :

  • Céline et Sébastian, devant partir tôt dans l'après-midi, renoncent à défendre partiellement leurs chances en consolante et rentrent à la maison Triste
  • Vanessa et moi-même cultivons notre mental et notre forme physique en enchaînant des simples, puis un double avec de sympathiques sparing partners de Notre Dame des Landes.
  • Sonia et Anthony font de même en enchaînant qui les apéros, qui les bières Complice


L'après-midi : 2 poules de 4 équipes => iront en 1/2 les 2 premiers de chaque poule

Etant issus de la même poule du matin, nous sommes dans deux poules séparées l'après-midi. Et c'est parti ! Il y a un rendez-vous à tenir...

Match N°1

Sonia et Anthony battent l'excellente équipe de Fay en 2 sets. La classe ! Cool

Et nous, nous retrouvons... Patator ! Vu nos difficultés du matin, notre enthousiasme était limité Mécontent Mais nous jouons avec notre tête : "Patator : privé de volants, c'est du flan !" Sourire Et nous l'emportons 21-11, 21-12. Ouf... et bien contents Complice

Le défi tient encore !

Match N°2

Sonia et Anthony ne font qu'une bouchée de leurs adversaires...

Quant à nous, nous affrontons avec plaisir nos partenaires de la pause, mais sans leur laisser un set Complice (encore que j'aie raté un bout de la première manche, sans doute coincé dans une faille spatio-temporelle; merci à Vanessa d'avoir tenu le terrain le temps que mon GPS me ramène Sourire)

Bilan : compte tenu des résultats des autres équipes, Sonia et Anthony ont déjà leur billet pour les 1/2. Mais Vanessa et moi devons gagner un set au dernier match pour être sûrs à 100%. Le challenge est toujours à notre portée... ainsi que la possibilité de nous rencontrer en 1/2 Indécis

Match N°3

Vanessa et moi devons nous mesurer à nos amis de Couffé Marie-Paule et Max  : après un 1er set remporté 21-14, le second s'arrête prématurément sur l'entorse (légère, heureusement) de Max et le score de 19-17... Un goût d'inachevé mais un parcours sans faute qui nous donne, outre du baume au cœur, la première place de la poule et notre place en 1/2 Cool. Reste à connaître notre adversaire...

Nous nous tournons alors vers le terrain où Sonia et Anthony se battent bec et ongles contre les pioupious pour découvrir (horreurSurpris) qu'ils ont perdu le 1er set 9-21 ! Mais c'est sans compter sur le talent de nos deux valeureux partenaires : ils l'emportent 21-15, 21-18 dans les 2 dernières manches. Les spectateurs sont unanimes : une vraie finale ! Cool (notez bien que ce n'est pas l'objectif souhaité, je le rappelle...)

Bilan : première place de la poule pour eux également. SI nous devons nous retrouver, ce sera donc en finale, comme prévu Complice

Les 1/2 finales

Sonia et Anthony affrontent... Patator ! Mais il devait être à court de munitions : 21-5, 21-9 et hop, en finale !!! Chapeau bas Cool

Bon, la moitié de l'équation est résolue, ne reste que notre 1/2 à gagner contre de fragiles oisillons... Facile, non ? Complice

Ça commence plutôt bien dans les premiers points, mais c'est drôlement long, un set, quand on n'a pas le droit à l'erreur... Perte de la première manche 18-21Mécontent

La deuxième s'achève comme la première a commencé... sauf qu'elle a commencé comme la deuxième a fini (vous suivez ou pas, là ?) En décodé, on perd 12-21 Triste

Double déception : privés de finale... et rêve matinal briséComplice Mais le BLN n'a pas dit son dernier mot, même après 19h Sourire

Match pour la 3e place

Vanessa et moi-même rencontrons... Patator ! (ça ne fait jamais que la 3e fois de la journéeContent) Devant un public conquis à sa cause !

Concentrés, nous remportons le 1er set 21-15. Mais le 2e a été très très long : anticipant sur Noël, nous offrons quelques volants un peu hauts de temps en temps ("et c'est le drame..."), ce qui nous oblige à sauver quelques balles de set. Nous en finissons à 26-24, épuisés mais heureux de finir 3es, sur une victoire, et après un beau parcours où nous n'avons flanché que devant les finalistes ! Cool

Et maintenant...

La Finale !!!

Quel match ! Avec des tribunes combles et aux anges devant le spectacle Complice Si les adversaires de Sonia et Anthony laissent quelques plumes sur le terrain, ils sont bien motivés pour se venger du match de poule et emportent la première manche 18-21 Mécontent

Dans le 2e set, léger passage à vide des pioupious puis de nos champions, qui redressent à nouveau la barre (beau à voir, je ne vous dis que ça)... mais ça ne suffira pas : défaite 19-21 Triste

Quelques regrets sur l'instant, normal, mais une défaite contre une équipe qui va continuer à faire mal très longtemps et un superbe parcours sur la journée (depuis la poule de la mort matinale jusqu'au soir).

Bravo à nos champions !



Merci aux organisateurs de St Mars, à tous les habitués des autres clubs que nous croisons avec plaisir régulièrement... et à l'année prochaine pour reprendre le titre Complice

 

P.S. J'entends déjà la question : et s'ils n'avaient pas picolé à midi ? Je ne sais pas s'ils auraient gagné, mais ils auraient au moins évité de faire tomber la coupe Complice